Elevage du Bois Foucher

LE JEU ET LE SPORT CANIN

 

Jeu elevage familial du bois foucher vente chiots bichons maltais

 

Le jeu est un outil de première importance dans la vie quotidienne du chien

 

Jouer avec un chiot c’est aussi l’éduquer

C’est auprès de ses frères et sœurs que le chiot apprend certaines règles sociales par le jeu. Il lui est ainsi possible d’acquérir le contrôle de sa morsure et de ses mordillements. La mère, par sa surveillance, régule les dérives au sein de la fratrie et les excès d’excitation du chiot. La technique de réciprocité dans le jeu, un coup chat, un coup souris, permet d’intégrer également les signaux de communication propres à l’espèce canine et d’en comprendre les effets, les conséquences sur les autres.

Vous pouvez en faire autant, compléter et succéder au rôle initial qu’a tenu la mère du chiot, pendant la première année, en canalisant par le jeu les débordements du chiot et lui montrer avec bienveillance les limites à ne pas dépasser. Ignorer un « mauvais » comportement (mordillement, excitation excessive, aboiement…) et récompenser celui que vous privilégiez en relançant une séquence de jeu, détournant ainsi son attention et arrêtant la tâche qui vous paraissait inutile « en société », est une technique d’éducation par le jeu qui vous évitera un tour de force ou une attitude trop répressive sur votre chiot.

Ainsi pour bien l’éduquer, il vous est possible de passer du jeu social au jeu interspécifique ou interactif avec une balle en caoutchouc indestructible, une corde à nœuds… ou bien en facilitant cabrioles, roulades et sauts qui défoulent le chiot sans que ce surcroît d’énergie soit dirigé directement sur vous.


 

Quelques Recommandations

 

Quelques recommandations à suivre !

La période de croissance du chiot est très importante, et certaines précautions sont à prendre.

S'il n'est pas assez sollicité, sa musculature et son ossature resteront fragiles. Si on lui demande de trop,  il risque de développer des malformations osseuses, ou des fragilités diverses.

Il faut donc trouver le bon équilibre...

Le tableau ci-dessous vous y aidera.

 

Activite chiens

A chaque chien ses préférences

 

A chaque chien ses préférences

Le jeu est un excellent indicateur de la qualité de la relation que vous entretenez avec votre chien. Il vous faut néanmoins comprendre ses motivations en fonction de son tempérament, tester ses préférences, car tous les jouets ou formes de jeux n’auront pas la même valeur à ses yeux.

Les jeux de tiraillements sont assez fréquents. Le chien apprend grâce à vous à lâcher sa prise après plusieurs tentatives lorsque vous souhaitez que le jeu cesse, et ce, sans nécessairement avoir besoin d’aller lui retirer le jouet directement. Si vous associez par la suite une consigne et que vous récompensez à chaque fois qu’il s’y plie en relançant à nouveau le jeu, vous passerez ainsi d’un jeu mimant une séquence de prédation à un jeu interactif, avec vous et même avec d’autres chiens qui voudront se prêter également au jeu.

Les jouets à mâchouiller qui se savourent en solitaire peuvent présenter un intérêt pour le chien dans la mesure où l’occupation et le plaisir qu’ils produisent ne se transforment pas en risque d’ingestion ou d’intoxication. Il est bon de privilégier dans ce cas des matériaux robustes, en caoutchouc très résistant ou en proposant des jouets « cachettes » de friandises adaptées, qui susciteront son flair, sa curiosité naturelle et activeront tous ses sens.

Les jouets couineurs sont à éviter ; susceptibles d’exciter le chien plus que de le distraire, ils seront vite délaissés par la suite par manque d’intérêt pour ce type de bruits ou parce que le sifflet qui s’y trouve aura été détruit s’il n’a pas été malencontreusement ingéré plus tôt.

Les jeux de rapports avec balle, frisbee® ou bâton allient dépense physique et faculté de recherche, idéal pour certaines races de chiens et certains tempéraments, ceux qui adorent la préhension en gueule systématique lors des ballades. Cette forme de jeu facilite également l’interaction et l’apprentissage de certaines règles entre vous et votre chien, une forme de complicité qui vous appartiendra à tous les 2.

 

Quels jouets choisir ?

 

Quels jouets choisir ?

Les jouets pour chiens sont très variés. Ils ne servent pas seulement à l'amuser mais contribuent à son bien-être physique et mental tout en participant à son développement.

LES JOUETS À LANCER

Les jouets à lancer sont très nombreux, du simple bâton à la balle. On lance, le chien rapporte, ou ne rapporte pas ! Choisissez plutôt une balle spécifique pour chien, car les balles de tennis usent davantage les dents. Lancez toujours droit et pas trop haut pour éviter que votre chien se fasse mal. Avec les jouets à lancer, votre chien travaille sa vitesse et prend de la distance.

LE FRISBEE, UN JOUET À PART

Le frisbee se rattrape au vol. Le chien ne peut jouer tout seul avec mais apprend à être réactif tout en rapportant l'objet.

LES JOUETS À TIRER

Les jouets à tirer sont les cordes ou le tug. Chacun tire de son côté et c'est un vrai jeu qui demande du respect de la part de votre chien. Il doit apprendre à se maîtriser pour ne pas mordre vos doigts. C'est un jeu en direct entre vous et votre chien et rien ne vous empêche de transformer la corde en jouet à lancer.

LES JOUETS À APPORTER

Les jouets à apporter sont en bois, en tissu, en métal, en caoutchouc... Ils peuvent être fourrés avec des friandises et permettent d'apprendre le rapport à votre chien.

LES JOUETS D'OCCUPATION

Vous n'avez pas toujours du temps à consacrer à votre chien pour jouer avec lui et c'est là qu'interviennent les jouets d'occupation. Votre chien peut jouer tout seul avec des os à mâcher, des jouets à fourrer ou à dépiauter. Attention à la qualité de ces accessoires !

LES JOUETS À CÂLINER

Les jouets à câliner sont un peu les doudous de votre chien. Il y a les peluches ou les simples torchons que votre animal adopte pour se calmer.

Les jouets pour chiots

Les jouets pour chiots sont légers et dans une matière pas trop dure à mâcher. La balle à mâcher est idéale, tout comme les jouets qui couinent. Il existe des frisbees pour chiots, plus doux que les modèles pour chien adulte. Ils adorent également les anneaux dentaires, comme ceux que l'on donne aux bébés. Ils apprécient également les petites cordes à noeuds.

Pour les chiots plus âgés

Pour les chiots plus âgés les jouets qui rebondissent ou les célèbres jouets Kong sont bien adaptés. Les jouets à mâcher participent à la bonne santé dentaire et à la diminution du stress.

Les jouets pour chien adulte

Les jouets pour chien adulte doivent être adaptés à sa taille. Pensez à alterner les jouets pour éviter la lassitude et ne les laissez pas tous à disposition de votre chien.

 

Les jouets dangereux pour le chien

 

Jouets dangereux pour le chien

Certains jeux sont dangereux pour les chiens car ils peuvent être à l’origine de blessures. C’est le cas par exemple des bâtons : un grand nombre de chiens aiment jouer avec des bâtons et les rattraper en plein vol mais ils peuvent se blesser au niveau de la bouche (lèvres, langue, gorge), se planter des échardes, s’enfoncer le bâton dans la gorge ou sous la langue, etc…

Il faut aussi faire attention lorsque le chien tire fortement sur les jouets ou saute trop haut pour le rattraper car certaines races ont la colonne vertébrale fragile et il y a des risques de cervicalgie et de dorsalgie (douleurs au cou et au dos).

Il faut mettre à disposition des chiens des jouets spécifiquement conçus pour eux : il ne faut pas laisser son chien s’amuser avec des cailloux, des chaussettes, des noyaux, etc… De plus, il faut vérifier que le jouet ne contienne pas de petites pièces ou qu’il n’est pas abîmé car le chien pourrait en avaler. De même, il faut adapter la taille du jouet en fonction de la taille du chien, un chien de grande taille pouvant avaler une petite balle par exemple.

Si le chien avale des objets non comestibles, il y a un risque d’occlusion intestinale par corps étranger digestif. Les chiens ont une onde péristaltique beaucoup plus forte que celle de l’homme au niveau de l’œsophage : ils sont capables d’avaler des choses impressionnantes (noyau de mangue, gros cailloux, noix, jouets, etc…). Il ne faut donc pas les laisser jouer avec des jouets et des objets qui ne sont pas adaptés !

D’une manière générale, aucun jouet n’est garanti sans aucun risque : il est toujours recommandé de surveiller votre chien lorsqu’il utilise un jouet, au moins les premiers temps.

Voici les différents jeux qu’il est possible d’offrir à son chien pour des moments de détente :

Des balles, des ballons et des frisbees pour les jeux en extérieur. Ils peuvent être lancés, et certains jouets disposent de poignées qui les rendent faciles à attraper et à secouer. Ils sont moins dangereux que les bâtons.

Des jouets flottants pour les chiens qui aiment se baigner.

Des peluches, qui peuvent contenir un pouic sonore pour stimuler le chien. Elles sont par contre déconseillées aux chiens destructeurs.

Des jouets à mâcher pour les chiens mastiqueurs ! Certains jouets associent jouets à mâcher et friandises, ce qui augmente l’attractivité et l’intérêt de votre chien pour le jeu.

Des jouets éducatifs qui développent les capacités intellectuelles des chiens tout en s’amusant : ils doivent tirer des tiroirs, appuyer sur un bouton, etc… pour pouvoir récupérer leurs croquettes ou leurs friandises.

Des jouets distributeurs de croquettes, comme le pipolino, qui réduisent considérablement le temps de la prise alimentaire et favorise une meilleure digestion. Ils occupent votre chien pendant plusieurs heures et réduisent ainsi son anxiété pendant vos absences.

 

Les jouets pour chien dangereux

Pour commencer, étudions les jouets pour chien vendus en animalerie ou sur les sites spécialisés. Il faut en effet savoir que ce n'est pas parce qu'un jouet est vendu à destination des animaux qu'il est forcément bon pour votre chien.

Voici les jouets de chien à éviter absolument :

Les os pour chien

Pour commencer, cassons le cliché du bon vieux "nonosse" ! Si, en tant que toutou, j'adore mâcher des os, ma maîtresse a découvert que c'était mauvais pour moi. Même les os en nylon vendus dans les animaleries sont dangereux.

En effet, les os pour chien ont tendance à abimer les dents d'un chien, comme tous les jouets à mâcher qui sont trop durs. Le pire de tout reste bien entendu les os de volaille, qui se brisent et risquent d'entraîner des perforations intestinales.

 Il faut absolument éviter ce type d'os ou friandises pour chien.

Les vieux jouets pour chien

Même si  choisir un jouet pour chien est parfaitement sûr en neuf, tous les jouets en caoutchouc un peu vieillis sont potentiellement dangereux. En effet, un jouet abîmé risque de perdre de petites parties, que le chien n'arrivera pas forcément à digérer.

À l'arrivée : risques de problèmes digestifs ou de complications plus dangereuses. Moralité : jetez toujours vos jouets pour chien qui vieillissent. Rassurez-vous, votre toutou sera ravi de recevoir un autre jouet tout neuf en compensation !    

La composition des jouets pour chien

Certains jouets pour chien en caoutchouc contiennent des produits potentiellement dangereux :

Totalement interdits dans les jouets destinés aux enfants, ces composés se retrouvent encore très souvent dans les jouets pour chien. Or, ils pourraient avoir des conséquences néfastes sur la santé d'un chien.

Voir le détail des substances toxiques dans le chapitre ci-dessous.

 

Les autres jouets dangereux pour les chiens

Les jouets pour chien ne sont pas les seuls responsables de risques. On peut également citer les jouets qui ne sont pas conçus pour les chiens, mais que certains maîtres confient tout de même à leurs toutous.

Voici quelques exemples des jeux de chien à éviter :

Les bois de cerf

Ce type de jouet à mâcher est extrêmement mauvais. Le bois de cerf est en effet trop solide. Il risque tout simplement de casser les dents du chien. À proscrire !

Dans le même ordre d'idée, on évitera de laisser son chien mâcher les bâtons de bois ou tout ce qui peut être trop solide pour ces dents.

La balle de tennis

Autre grande erreur que trop de maîtres confient à leurs chiens : la balle de tennis. Cette dernière est extrêmement mauvaise pour un toutou.

En effet, les balles de tennis sont composées d'une matière abrasive, qui va abîmer les dents du chien à une vitesse grand V. Sans oublier qu'une balle de tennis est facile à mettre en charpie... et à avaler ! On ne prendra donc pas la mauvaise habitude de donner une balle de tennis à un chien.

On évitera également la balle en caoutchouc, bien trop facile à avaler pour un animal. Préférez les jouets pour chien de grande taille, conçu pour un mâchouillage en toute sécurité.

 

Choisir un jouet pour chien sûr à 100%

Il est nécessaire d'examiner l'ensemble des points suivants :

La taille : ne laissez pas votre chien jouer avec quelque chose qu'il pourrait avaler. Un jouet pour chien doit être plus grand que sa gueule. On évitera cependant les jouets trop imposants, qui peuvent être trop lourds et difficiles à porter.

Les petits éléments : privilégiez toujours un jouet qui ne peut pas se démonter. Si votre jouet comporte de petites pièces, le chien pourrait les arracher, puis les avaler. À éviter !

La solidité : évitez également les jouets pour chien trop durs et trop solides. Si vous n'arrivez pas à tordre ou à plier un jouet à mains nues, il sera trop difficile à mâcher pour votre animal, et risque donc de lui faire mal.

La composition : enfin, privilégiez systématiquement les jouets sans les substances décrites ci-dessous.

 

Liste des produits toxiques présents dans les jouets et accessoires pour chien et chat

1. Le polychlorure de vinyle (PVC)

Le PVC, plus communément appelé vinyle, est parfois utilisé pour fabriquer des jouets pour chiens. En tant que tel, le PVC n’est pas dangereux, mais il s’agit d’un matériau très dur. Afin de rendre les jouets plus souples et plus flexibles pour que les chiens puissent jouer avec et les mâchouiller, les fabricants y ajoutent des phtalates, des composés chimiques toxiques. De plus, le PVC contient du chlore, et lorsque les chiens mâchent des jouets en PVC, ils finissent par libérer du chlore au fil du temps.

Pourquoi c’est dangereux ?

Le chlore produit des dioxines, qui sont de dangereux polluants. Elles sont notoirement cancérogènes et nuisent fortement au système immunitaire des animaux. Les dioxines sont également associées à des problèmes de reproduction et de développement, et il est donc particulièrement important d’éviter de donner des jouets en vinyle aux chiots et aux chatons en pleine croissance.

2. Les phtalates

Comme mentionné ci-dessus, les phtalates sont des composés chimiques toxiques. Ils sont l’additif qui rendent les jouets en PVC flexibles, ce qui incite les chiens à les mâcher. Les phtalates sentent le vinyle. Vous connaissez cette odeur particulièrement distincte ? Plus les jouets pour chiens en PVC dégagent cette odeur, plus ils contiennent de phtalates. Et donc, plus l’odeur est toxique.

Pourquoi sont-elles dangereuses ?

Plus votre chien mâche du vinyle ou joue avec, plus les phtalates se libèrent. Ces toxines se déplacent librement et peuvent être absorbées par les gencives ou la peau de votre chien, endommageant ainsi son foie et ses reins.

3. Le bisphénol A (BPA)

Le BPA est partout autour de nous. Ce produit chimique est utilisé dans la fabrication du plastique polycarbonate que l’on retrouve aussi bien dans les bouteilles en plastique, les emballages de cosmétiques, les tickets de caisse ou les pièces de voiture. Pour prendre soin de la santé de votre chien, le plus important à savoir est que l’on peut trouver du BPA sur le revêtement de ses aliments en conserve.

Pourquoi c’est dangereux ?

Une étude a montré que le BPA perturbe le système endocrinien canin. Il peut par exemple provoquer des perturbations du métabolisme du chien.

4. Le plomb

Le plomb est une toxine bien connue. Comme la peinture au plomb n’a été interdite qu’au cours des années 1970, il est toujours possible que les chiens et les chats soient en contact avec des éclats de peinture au plomb, les lèchent ou les ingèrent. Parmi les autres sources potentielles de plomb, citons :

Les balles de golf

Les balles de tennis importées fabriquées spécialement pour les animaux de compagnie

Les jouets pour chiens importés (le mot-clé est ici « importé »)

Les bols en céramique pour l’eau ou la nourriture qui n’ont pas été correctement émaillés

L’eau contaminée au plomb

Pourquoi c’est dangereux ?

Les chiots et les chatons sont les plus vulnérables à l’empoisonnement au plomb. Mais tout animal en contact avec le plomb est susceptible d’être empoisonné. Le plomb peut endommager de nombreux organes, ainsi que le système nerveux et le tube digestif. 

Voici des signes d’empoisonnement au plomb à guetter chez votre chien ou votre chat :

Manque d’appétit

Vomissements

Diarrhée

Constipation

Hystérie et anxiété, qui peuvent se manifester par des aboiements hystériques chez le chien

Bruxisme de la mâchoire (serrage rapide des dents)

Salivation

Cécité

Crises

Manque de coordination

Spasmes musculaires

5. Le chrome

Le chrome, à l’état de traces, est un oligoélément essentiel à l’organisme. Une carence en chrome entraîne une résistance à l’insuline et des symptômes similaires à ceux du diabète. Les vétérinaires l’utilisent parfois en micro doses comme complément à l’insuline pour les chiens. Cependant, un taux élevé de chrome dans l’organisme peut être toxique.

Les jouets et accessoires pour chiens et chats fabriqués en Chine et vendus dans la grande distribution peuvent contenir de nombreuses substances toxiques, y compris des métaux lourds tels que le chrome, comme l’a révélé une enquête de l’Agence européenne des produits chimiques réalisée sur les jouets. L’enquête portait essentiellement sur des jouets destinés aux enfants, mais il semble évident que les jouets pour chiens et chats ne font pas exception.

Pourquoi c’est dangereux ?

Le chrome est connu pour être cancérogène. Il peut également avoir des effets indésirables sur les systèmes respiratoire, gastro-intestinal et immunitaire, le foie et les reins.

6. Le formaldéhyde

Les os, bâtons et friandises à mâcher contiennent souvent du formaldéhyde, utilisé à des fins de conservation.

Pourquoi c’est dangereux ?

Si votre chien mâchouille trop de ces friandises à mâcher contenant du formaldéhyde, ou pendant trop longtemps, cela peut provoquer une irritation du système respiratoire ou du système digestif. Selon le Centre International de Recherche sur le Cancer, tout type d’exposition au formaldéhyde (qu’il soit inhalé, ingéré ou absorbé par la peau) peut provoquer le cancer.

7. Le Cadmium

La même étude européenne réalisée sur les jouets importés de Chine ayant révélé des taux élevés de chrome a également mis en évidence la présence de taux élevés de cadmium, un métal lourd connu pour sa dangerosité. 

Pourquoi c’est dangereux ?

Le cadmium détruit les articulations, les reins et les poumons.

8. Le brome

Le brome est utilisé pour ses propriétés d’agent ignifuge (retardateur de flamme). Ces retardateurs de flamme se trouvent le plus souvent dans la mousse de rembourrage des meubles, y compris les coussins pour chiens. Une étude américaine réalisée par l’association EcologyCenter a détecté du brome dans plusieurs coussins pour chien.

Pourquoi c’est dangereux ?

Un excès de brome dans l’organisme de votre animal peut provoquer des maux d’estomac, des vomissements, de la constipation, une perte d’appétit, une pancréatite, des spasmes musculaires et des tremblements.

Idées d'activités estivales

 

Idées d'activités estivales

L’été est une saison propice pour de nombreuses activités agréables à partager avec votre chien. Voici plusieurs suggestions pour passer un bon été en compagnie de votre chien.

Avec votre chien autour de l’eau

Nagez avec votre chien : en mer ou dans un lac. Renseignez-vous pour connaitre les lieux autorisés à la baignade pour lui comme pour vous.

Jouez avec votre chien au bord de l’eau : courez à côté de lui quand il a pied et sautez avec lui dans les vagues pour aller chercher une balle, un ballon ou un jouet flottant

Si votre chien a le pied marin il pourra vous accompagner en kayak, sur un paddle ou à bord d’un bateau. Les plus doués pourront même surfer sur l’eau en solo.

Pratiquez les jeux d’eau : pataugez dans des bassines, des piscines gonflables, éclaboussez, jouez avec un pistolet à eau ou le jet d’eau d’un tuyau d’arrosage.

Si vous restez à la plage ou au bord d’un lac en journée, prévoyez un abri solaire ou un parasol suffisamment grand pour bien protéger votre chien du soleil. Dans tous les cas, assurez-vous d’avoir suffisamment d’eau à votre disposition pour rafraichir et hydrater votre chien.

Emmenez votre chien en promenade, randonnée ou excursion

Quand les plages sont bondées ou interdites aux chiens, vous pouvez vous tourner vers les forêts, la montagne ou la campagne pour une randonnée ou une excursion en compagnie de votre chien.

Emmenez votre chien dans des lieux inconnus et nouveaux pour lui : la découverte sera au rendez-vous, avec des odeurs à flairer, des choses à regarder, des zones à parcourir au gré de vos promenades.

Privilégiez les heures fraiches, tôt le matin ou en soirée. Assurez-vous d’emporter assez d’eau pour pouvoir faire boire et rafraichir votre chien tout le temps de votre promenade et bien sur adaptez le parcours aux capacités de votre chien.

Si les conditions et votre itinéraire s’y prêtent, votre excursion peut comprendre une étape en camping avec votre chien.

Profitez d’être ensemble avec votre chien

Pratiquez tout simplement le farniente mais en compagnie de votre chien. Les vacances d’été sont l’occasion de passer plus de temps en sa compagnie. Même si vous ne faites rien votre chien appréciera tout le temps que vous passez ensemble.

Profitez d’être avec lui pour l’initier à des jeux canins : jeux d’intelligence, petits rappels éducatifs, nouveaux apprentissages ludiques.

Faites des photos : la belle lumière de l’été vous donne l’occasion de réaliser de merveilleuses photos souvenirs de vos vacances. Prenez votre chien en photo dans différents décors, seul, avec vous ou d’autres chiens. Vous vous replongerez dans vos albums l’hiver prochain.

Faites des rencontres : l’été est propice aux promenades et donc aux rencontres. Cette période de vacances est l’occasion de rencontrer des chiens inconnus et d’entretenir le caractère sociable de votre chien.

Adaptez vos activités estivales à votre chien

Chaque chien est unique : adaptez les activités que vous proposerez à votre chien en fonction de sa morphologie, de son âge et de son état de santé. Certaines précautions s’appliquent à tous les chiens : pensez à protéger votre chien de la chaleur et ne laissez jamais votre chien en voiture au soleil.

 

Le sport canin

 

Le sport canin

bouger aider à rester en forme, à entretenir le bon fonctionnement de son corps notamment d’améliorer la fonction cardio-vasculaire et son tonus musculaire et de lutter contre la prise de poids.

Ce qui est vrai pour l’être humain l’est aussi pour nos fidèles compagnons : bouger leur est bénéfique. Alors pourquoi ne pas essayer de vous orienter vers un des sports canins ?

De multiples avantages à pratiquer les sports canins

Les sports canins pratiqués avec votre chien vont vous permettre de préserver sa santé mais aussi de renforcer vos liens avec votre compagnon. C’est aussi et surtout, l'occasion idéale pour approfondir votre complicité et parfaire l'éducation de votre fidèle toutou qui aura conscience de vous faire plaisir tout en se faisant plaisir. De quoi lier l’utile et l’agréable !

Un sport canin va également vous aider à canaliser la fougue de votre animal de compagnie, développer ses aptitudes physiques et mentales tout en participant à son épanouissement et sa socialisation.

Quelle que soit la race de votre chien, sa taille ou son âge, votre chien peut pratiquer une activité sportive proposée par un club. Il vous suffit juste de trouver quel est son sport de prédilection.

Quelques sports canins à pratiquer avec son chien

Voici une rapide présentation des sports canins assez populaires actuellement qui vous permettra, dans un premier temps, de vous faire une petite idée du sport que vous allez choisir de pratiquer.

L'agility est sans doute l'une des disciplines sportives les plus complètes. Originaire de Grande-Bretagne, ce sport consiste pour le chien à effectuer librement, sans laisse ni collier, un parcours d'obstacles sous la direction de son maître. Comme son nom l'indique, ce sport développe l'agilité mais aussi la souplesse, l'intelligence et l'obéissance du chien.

Les chiens qui aiment se donner en spectacle peuvent essayer l’obé rythmée. Il s'agit d'une forme de danse où le maître et son chien apprennent à bouger harmonieusement sur de la musique.

Les plus sportifs entre maîtres et chiens se dirigeront plus naturellement vers le canicross. Il s’agit d’une activité où le maître et son chien doivent courir ensemble et franchir des obstacles alors qu'ils sont liés l'un à l'autre avec une corde.

Les plus joueurs peuvent quant à eux se tourner vers le disc dog. Autre façon de désigner le frisbee avec son chien, l’activité consiste à faire rapporter à son chien le célèbre petit objet rond en forme de soucoupe volante miniature. L’avantage de cette discipline réside dans le fait qu’elle peut-être pratiquée par tous les chiens et par tous les maîtres y compris les moins sportifs d’entre nous.

 

Le chien s'arrêtera t-il un jour de jouer ?

 

Le chien s’arrêtera-t-il un jour de jouer ?

Laissons-le également s’épanouir dans le jeu avec d’autres chiens à chaque rencontre. Le chien apprend vite les techniques de jeu de ses camarades, il se calera sur ceux qui s’y donnent à cœur joie et éviteront ceux qui n’y prêtent aucune attention. Par dyade, des complicités se forment souvent, encore plus facilement entre mâles et femelles ou entre jeunes chiens qui ont su développer leur relation sur le jeu dès leurs premiers échanges. Certains chiens caleront leur technique selon la taille de l’autre chien, par apprentissage, en privilégiant les roulades au sol, les renversements par les pattes, les courses folles à 2 parfois 3.

N’oublions pas qu’un chien ne joue pas systématiquement avec tous les autres, avec toutes les personnes, de la même façon ou sur demande. Son humeur et ses préférences amicales sont à considérer au quotidien.

Si le chien ne joue plus ou joue peu, faut-il alors s’inquiéter ? Probablement pas si celui-ci en parfaite santé privilégie l’exploration de son univers sous d’autres formes, par le flair, la chasse, la garde. Son intérêt pour le jeu a diminué par maturité, laissant place à des activités fonctionnelles qui lui conviennent certainement mieux. Vous pourrez toujours utiliser le jeu pour détourner son attention d’une activité contre-productive (destruction, aboiement, fugue, ennui), renforcer le lien que vous avez avec lui et lui proposer de redevenir un juvénile l’espace de quelques instants…par pur plaisir.